Accueil du site > Membres > LAUVAU Geoffroy (Prag-Docteur) > Enseignements 2005 - 2006 > Calendrier

Calendrier

Les programmes ci-dessous concernent successivement les enseignements de Licence 1/2 semestres 1/3, de Licence 3 semestre 5, de Master 1 philosophie politique et éthique textes classiques, de Master 1 philosophie politique et éthique textes contemporains et de Master 2 philosophie politique et éthique textes contemporains.

Licences 1 et 2 - Semestres 1 et 3 - TD de M. Lauvau - Lundi 15h30-17h - Salle 113 Aristote - Éthique à Nicomaque - Programme des commentaires prévus


24 octobre. Présentation des éléments doctrinaux nécessaires à l’analyse du texte. 31 octobre. I1 1094 a 1 - 1094 b 10 I4 1096 b 10 - 1097 a 10

7 novembre. I5 1097a 25 - 1097 b 20 I6 en entier

14 novembre. I10 en entier I13 1102 b 1 - 1103 a 10

21 novembre. II1 en entier II3 1105 a 15 - 1105 b 15

28 novembre. II5 en entier II6 en entier

5 décembre II 9 1109 a 20 - 1109 b 15 III 5 1112 b 30 - 1113 a 10

12 décembre. III 10 en entier III 13 1118 a 25 - 1118 b 30

9 janvier. Contrôle continu : commentaire de texte.

Les copies du contrôle continu seront à récupérer au secrétariat le 13 janvier. Programme du second semestre : Descartes - Les passions de l’âme.


Licence 3 - Semestre 5 - TD de M. Lauvau - Lundi 17h30-19h - F 037 Marx - Manifeste du parti communiste / Constant - Principes et Écrits politiques


Les textes indiqués entre guillemets seront traités par des étudiants sous la forme d’exposés.

17 octobre. Présentation du TD et introduction au Manifeste.

24 octobre. Marx - I : « Bourgeois et prolétaires » (p.73-90) P. 78 : « Grâce au perfectionnement (...) frontière douanière ».

31 octobre. Marx - II : « Prolétaires et communistes » (p. 91-102) P. 100 : « Nous avons déjà vu (...) domination de classe ».

7 novembre. Marx - III : « Littérature socialiste et communiste » (p.103-115) P. 110 : « Une partie de (...) classe travailleuse ».

14 novembre. Marx - IV : « Position des communistes à l’égard des divers partis d’opposition » (p. 117-119). P. 118 : « Mais il n’omet pas (...) monde à gagner ». Conclusion sur le rapport du Manifeste aux textes postérieurs.

21 novembre. Introduction aux Principes et aux Écrits politiques.

28 novembre. Constant - Principes : Livre XVIII / I-IV (p. 397-415). P. 407 : « Ce n’est qu’aux (...) mais on l’étrangle ».

5 décembre. Constant - Pincipes : Livre XVIII / V-VI (p. 416-427). P. 421 : « Parvenues à ce terme (...) qu’ils auront soufferts » Constant - Introduction aux Écrits politiques.

12 décembre. Constant - Écrits politiques : « De l’usurpation ». P. 252 : Chapitre XV : « la raison de cette marche (...) monarque diminue ».

9 janvier. Contrôle continu (Les copies seront à récupérer au secrétariat le 13 janvier)


Master 1 / Philosophie politique et éthique / Textes classiques TD Lauvau / mardi 15h30-17h / F 042 / Programme


Les textes indiqués serviront de support à une problématisation plus générale des ouvrages et des auteurs abordés.

Première partie. Vertu morale et vertu politique : comment établir la justice parmi les hommes ?

A. Sur quoi fonder la justice ?

Séance 1/ 18 octobre. Platon République / Livre IV, 433a-434a. Politique, éducation et sagesse : l’État vertueux et le gouvernement idéal. La définition de la justice, entre vertu morale et vertu politique.

Séance 2/ 25 octobre. Platon Politique / 294a-295b. L’application politique de la justice : le tissage de la loi.

Séance 3/ 8 novembre. Platon Les Lois / Chapitre IV - 5. La loi comme guide de la juste mesure.

Séance 4/ 15 novembre. Aristote Éthique à Nicomaque / Livre V - 5, 1130a15-1130b20 et La Politique / Livre III - 4, 1276b16-1276b32. Vertu morale, vertu politique : le bon citoyen est-il un homme de bien ?

Séance 5/ 22 novembre. Aristote Politiques / Livre III - 13, 1280b30-1281b10. Citoyen et État : modalités et finalités de l’exercice du pouvoir.

Séance 6/ 29 novembre. Saint Augustin La cité de Dieu / Livre XIX, chapitre XVII. Vertu morale, vertu politique : la portée civique de l’amour.

Séance 7/ 6 décembre. Saint Thomas Somme théologique / Livre IIa /IIae, question 90, solutions de l’article 1 et solution 1 de l’article 4. La politique comme nécessité naturelle : foi et raison au cœur du citoyen. Du Royaume (Ed. Egloff, 1946) / Texte p. 125-129 : « Or, pour qu’un homme (...) d’une façon plus précise ». Les conditions de la justice royale.

Séance 8/ 13 décembre. Machiavel Le Prince / Chapitre XVIII : « Chacun entend assez (...) qui se laissera tromper ». L’exercice du pouvoir politique : échapper à la morale par la loi et la force.

Séance 9/ 3 janvier. Machiavel Le Prince / Chapitre XXV : « Néanmoins, pour que notre libre arbitre (...) sa fortune ne changerait point » La vertu du Prince et ses limites.

Séance 10/ 10 janvier. Discours sur la première décade de Tite-Live / Livre 1, LVIII : « Mais ce que Tite-Live (...) appuient cette vérité ». Vers une conception républicaine de la souveraineté.

Fin du premier semestre

B. Droit naturel et droit positif : des relations entre morale et politique.

Séance 11/ 21 février. Hobbes Léviathan / Chapitre XII : « En instituant ces rituels (...) son peuple élu ». État et religion : l’exercice de la souveraineté et la question de l’indivisibilité des pouvoirs temporel et spirituel. Hobbes Léviathan / Chapitre XIII : « À cause de cette défiance (...) l’admettent par l’exemple ». État de nature et loi de nature : l’impératif de conservation de soi.

Séance 12/ 28 février. Spinoza Éthique / IV - proposition XXV dém. et cor. Le sens éthique de l’état de nature.

Séance 13/ 7 mars. Spinoza Traité politique / Chapitre II, § 7-8. La critique du jusnaturalisme rationaliste : liberté et lois de la nature humaine. Traité théologico-politique / Chapitre XX : « Des fondements de l’État (...) perturbateur et rebelle ». La soumission à la loi : liberté d’agir et liberté de penser.

Séance 14/ 14 mars. Spinoza Traité politique / Chapitre III, § 3-5. La définition de l’État : du droit naturel de l’individu au droit civil.

Deuxième partie. Démocratie et contrat : les tensions du jeu de la liberté et de l’égalité.

A. La mise en place du contractualisme

Séance 15/ 21 mars. Hobbes Léviathan / Chapitre XIV : « À partir de cette loi (...) qui est le sien ». Du droit naturel au droit civil : la nécessité d’un contrat.

Séance 16/ 28 mars. Rousseau Du contrat social / Livre 1, chapitre IV : « Dire qu’un homme se donne (...) n’a aucun sens ? ». L’inaliénabilité de la liberté comme fondement du droit.

Séance 17/ 4 avril. Rousseau Du contrat social / Livre 1, chapitre VI : « Trouver une forme d’association (...) partie indivisible du tout ». La définition du contrat.

Séance 18/ 25 avril. Rousseau Du contrat social / Livre 1, chapitre VIII. Le citoyen, l’état civil et l’idéal républicain.

Séance 19/ 2 mai. Locke Second traité du gouvernement civil / Chapitre 2, § 8. L’exigence de conservation : les fondements moraux du libéralisme. Locke Second traité du gouvernement civil / Chapitre 7, § 87. La société politique n’est-elle qu’une traduction de la société naturelle ?

Séance 20/ 9 mai. Locke Second traité du gouvernement civil / Chapitre 8, § 96-97. Fonctionnement du corps politique et loi de la majorité. Locke Second traité du gouvernement civil / Chapitre 11, § 135. L’exercice du pouvoir : comment éviter l’arbitraire ?

B. Les critiques du modèle égalitaire.

Séance 21/ 16 mai. Montesquieu L’esprit des lois / Livre XI, chapitre VI : « Tous les citoyens (...) des intérêts séparés ». Justice et intérêt : les modalités de séparation des pouvoirs.

Séance 22/ 23 mai. Tocqueville De la démocratie en Amérique / Quatrième partie - chapitre VI : « Je veux imaginer sous quels traits (...) gouvernement est le berger ». Les conséquences morales de la passion égalitariste.

Séance 23/ 30 mai. Tocqueville L’Ancien Régime et la révolution / Livre III, chapitre premier : « Cette circonstance, si nouvelle (...) l’esprit littéraire ». La conscience politique populaire et les passions démocratiques. L’Ancien Régime et la révolution / Livre III, chapitre 2 : « Le discrédit universel dans lequel (...) elle est encore sous nos yeux ». Politique et croyance : les effets de l’irréligion en France et la mise en valeur du lien propre aux traditions.


Master 1 / Philosophie politique et éthique / Textes contemporains TD Lauvau / Lundi 19h-20h / F 037 / Programme


Les textes indiqués serviront de support à une problématisation plus générale des ouvrages et des auteurs abordés.

I. La démocratie et la crise des idéaux de l’humanisme, enjeux moraux et politiques.

Séance 1/ 17 octobre. Dumont Essais sur l’individualisme / I- Genèse 1 - I - p. 70-71 : « Concluons : j’ai proposé (...) à une valeur transcendante ». L’individualisme et la logique d’atomisation progressive du lien social - première partie.

Séance 2/ 24 octobre. Dumont Essais sur l’individualisme / I - Genèse 1 - I - p. 75-77 : « Jusque-là, en effet, l’individu (...) mais comme impossible ». L’individualisme et la logique d’atomisation progressive du lien social - deuxième partie.

Séance 3/ 31 octobre. Nietzsche Par-delà le bien et le mal / III - § 46. La révolte moderne contre les valeurs traditionnelles.

Séance 4/ 7 novembre. Kierkegaard Post-scriptum définitif et non philosophique aux miettes philosophiques / Chapitre II : « Le chemin de la réflexion objective (...) c’est presque à en devenir fou ». L’angoisse morale de l’homme moderne : vérité objective, existence subjective.

Séance 5/ 14 novembre. Kierkegaard Post-scriptum définitif et non philosophique aux miettes philosophiques / Chapitre III, § 2 : « Du point de vue éthique, la réalité (...) la transformât en possibilité ». L’angoisse morale de l’homme moderne : existence subjective et exigence éthique.

Séance 6/ 21 novembre. Sidgwick * Methods of ethics / Livre II, chapitre I ; Livre III, chapitre XI et Livre IV, chapitre I. Les trois méthodes de l’éthique.

Séance 7/ 28 novembre. Sidgwick * Methods of ethics / Conclusion, §1 à 4. L’impuissance de l’éthique et le dilemme de la rationalisation des comportements moraux.

* Pour les deux séances sur Sidgwick, se référer aux passages traduits qui se trouvent dans l’Anthologie historique et critique de l’utilitarisme de C. Audard, tome II.

Séance 8/ 5 décembre. Moore Principia ethica / Chapitre 1 - 10 et 1 - 16 : « Donc, s’agissant des jugements éthiques (...) que notre bien immédiat ». L’individu et l’intuition du bien : problèmes de définition et critère d’évaluation.

Séance 9/ 12 décembre. Hayek - Droit, législation et liberté / Chapitre 7, § « Dans une société libre... » : « Notre problème en ce moment (...) non ces expérimentations mêmes ».La politique libérale : liberté et justice.

Séance 10/ 9 janvier. Hayek - Droit, législation et liberté / Chapitre 9, § « Justice sociale et égalité » : « Le grand problème est de savoir (...) système politique à pouvoir totalitaire ». Les insuffisances morales d’une conception restrictive des fonctions politiques de l’État libéral.

Fin du premier semestre

II. Une mise en question radicale de la subjectivité moderne.

Séance 11/ 20 février. Sartre L’existentialisme est un humanisme / Fin de la conférence : « Mais il y a un autre sens de l’humanisme (...) les chrétiens peuvent nous appeler désespérés ». Reconstruire la subjectivité pour repenser l’humanisme.

Séance 12/ 27 février. Heidegger Lettre sur l’humanisme / « Il faut en effet nous demander (...) l’essence de l’ « être-au-monde » ». Renoncer à l’humanisme permet-il de penser la possibilité d’une éthique originelle ?

Séance 13/ 6 mars. Adorno et Horkheimer La dialectique de la raison / Digression II : « Les doctrines morales de l’Auflklärung (...) société de masse assujettie ». La dénonciation des prétentions morales du rationalisme des Lumières.

Séance 14/ 13 mars. Arendt Le système totalitaire / Chapitre 1 - 1 : « Le succès des mouvement totalitaires (...) une hiérarchie sociale et politique ». Démocratie et totalitarismes : les facteurs de l’échec démocratique.

Séance 15/ 20 mars. Arendt Le système totalitaire / Chapitre 4 : « Telle est la prétention monstrueuse (...) lui-même l’incarnation de la loi ». Le concept totalitaire du droit : une mise en question de l’interprétation de la subjectivité moderne comme individualité égoïste.

Séance 16/ 27 mars. Arendt La crise de la culture / La crise de l’éducation : « Avec l’arrière-plan intact de cette tradition (...) arrêter un tel processus ». Éthique, politique et éducation : l’autorité comme moyen de construction de l’identité.

III. Comment repenser la subjectivité ?

Séance 17/ 3 avril. Lévinas Totalité et infini / Conclusions 9. L’éthique comme condition de possibilité de la relation politique.

Séance 18/ 24 avril. Lévinas Humanisme de l’autre homme / Deuxième partie - II : « Faire renaître l’homme de l’inanité (...) responsabilité avant d’être intentionalité ». Humanisme et responsabilité : l’herméneutique permet-elle de repenser une conception partagée de l’homme ?

Séance 19/ 15 mai. Dworkin Prendre les droits au sérieux / Chapitre 11 : « Mais son argument (...) valeurs ne sont pas en jeu ». Repositionner l’homme comme sujet de droits : le libéralisme politique comme moyen de l’autonomie.

Séance 20/ 22 mai. Nozick Anarchie, État, utopie / Deuxième partie, chapitre 7, section 1 : « Comment la liberté bouleverse les modèles ». Liberté et justice distributive : peut-on justifier un modèle de distribution à visée égalitaire ? Nozick Anarchie, État, utopie / Deuxième partie, chapitre 8 : « Il y a une raison pour laquelle (...) à un ensemble faisable ». Le mérite d’une personne lèse-t-il la situation d’une autre personne ?

Séance 21/ 29 mai Rawls Libéralisme politique / Leçon 1, § 2. La conception politique de la justice comme fondement nécessaire à l’existence sociale.


Master 2 / Philosophie politique et éthique / Textes classiques / TD Lauvau Mardi 17h30 - 20h30 tous les quinze jours / F037 / Programme

Certaines séances (avec invités de 18h30 à 20h30) sont communes avec l’Observatoire Européen des Politiques Universitaires (OEPU) / Séminaire II : « Éthique, Philosophie politique et histoire des idées »


Les humanités : genèses, crises, perspectives. « La question de l’égalité dans les théories de l’éducation, de l’Antiquité aux fondements de l’époque contemporaine »

Mardi 25 octobre : 17h30-18h30 - Présentation du TD de Master II et du séminaire II de l’O.E.P.U. 18h30-20h30 - Introduction : les fondements antiques des théories de l’éducation.

Mardi 15 novembre. L’éducation au Moyen-Âge : humanités et élitisme. (Saint-Augustin et Saint-Thomas).

Mardi 29 novembre. Humanisme et éducation : le modèle de l’homme est-il un modèle égalitaire ? (Erasme, More et Montaigne).

Mardi 13 décembre. 17h30-18h30 - Lumières et éducation : l’affranchissement des tutelles (Rousseau et Kant). 18h30-20h30 : Humanisme et humanités Tzvetan Todorov (CNRS) - Pierre-Henri Tavoillot (Paris IV)

Mardi 3 janvier. 17h30-18h30 - Romantisme et éducation : les inégalités naturelles. 18h30-20h30 : Humanisme et humanités au Moyen-Âge Ruedi Imbach (Paris IV)

Mardi 28 février. 17h30-18h30 - L’éducation au cœur de la démocratie (Tocqueville). 18h30-20h30 : L’invention républicaine des humanités Justine Martin (Paris IV)

Mardi 28 mars. 17h30-20h30 : Les humanités contre la démocratie (Bourdieu), la démocratie contre les humanités (Bloom) Geoffroy Lauvau (Paris IV) - Justine Martin (Paris IV)

Samedi 1er avril. 14h-18h Séance exceptionnelle avec le Collège de Philosophie - Amphi Cauchy Refonder les humanités Blandine Kriegel - Monique Canto-Sperber - Éric Deschavanne

Mardi 25 avril. 17h30-18h30 - Comment éduquer ? Le dilemme entre progrès et égalité au XIXème siècle. 18h30-20h30 : La crise de la série littéraire Alain Boissinot (Recteur de l’Académie de Versailles)

Mardi 9 mai. 17h30-18h30 - L’éducation de l’espèce (Comte). 18h30-20h30 : Le business des humanités Jean-Damien Pô (Institut de l’entreprise) et Philippe Leroux (Key People)

Mardi 16 mai. La nécessité d’une éducation des masses et de l’homme : crise de la démocratie, dynamique de l’égalité et renouveau de l’humanisme (Husserl, Heiddeger, Arendt).

Mardi 23 mai. Séance de conclusion du TD et de l’OEPU.


Dans cette rubrique