Accueil du site > Membres > THIAW-PO-UNE Ludivine (IGR-Docteur) > Enseignements (année 2005-2006) > Enseignements en Master 2

Enseignements en Master 2

Travaux dirigés de Master 2 : Lecture de textes classiques

Les séances ont lieu chaque semaine, le jeudi, de 16 heures à 17 heures 30. La validation du suivi des séances s’opérera par la rédaction d’une fiche de lecture.

Première partie : Ethique du devoir, éthiques du bonheur 1. Ethique déontologique et éthique téléologique : le kantisme face aux morales antiques ( Textes de base : Epicure, Lettre à Ménécée ; Kant, Critique de la raison pratique ). 2. Ethique déontologique et utilitarisme ( Textes de base : Kant, Critique de la raison pratique ; Bentham, Introduction aux principes de morale et de législation - se reporter ici aux passages traduits in C. Audard, Anthologie historique et critique de l’utilitarisme, t. I, PUF, p. 201-232 ).

Deuxième partie : Etat moderne et révolutions 1. Le débat philosophique sur la Révolution française ( Textes de base : Kant, Théorie et pratique ; Burke, Considérations sur la Révolution française ). 2. La critique marxiste de l’Etat hégélien ( Textes de base : Hegel, Principes de la philosophie du droit, IIIe partie ; Marx et Engels : Manifeste du Parti communiste ). 3. L’Etat moderne et la question de la nation ( Textes de base : Herder, Histoire et culture, GF Flammarion ; Fichte, Discours à la nation allemande ).

Troisième partie : La discussion sur les droits de l’homme 1. La critique marxiste des déclarations. Texte de base : Marx, La question juive. 2. Droits de l’homme, droits des femmes ( Wollstonecraft, Mill ).

Travaux Dirigés de Master 2 : Textes contemporains et Méthodologie

Les séances ont lieu tous les quinze jours, le mardi, de 17 heures à 19 heures, salle F037. Ces séances, dont la responsabilité pédagogique est assurée par Ludivine Thiaw-Po-Une, sont assurées avec la participation d’Alain Renaut. Les séances VII, VIII, X et XI ( organisées en commun avec l’Observatoire européen des politiques universitaires ) seront consacrées à la conférence d’un invité. La validation du suivi des séances s’opérera par la rédaction d’une fiche de lecture ou d’un compte rendu analytique et critique de l’une des séances prenant la forme d’une conférence et d’une discussion.

Premier semestre :

Séance I, le 18 octobre : Introduction méthodologique : La question de l’application en philosophie pratique. De Kant à l’éthique de la discussion ; principes méthodologiques de la philosophie pratique appliquée ( philosophie politique appliquée, éthique appliquée ).

Séance II, le 8 novembre : Introduction thématique : Entre républicanisme et éthique de la vertu : la question du mérite et sa portée politique. L’exemple des universités.

Première partie : La construction contemporaine d’une "méritocratie démocratique"

Séances III et IV, le 22 novembre et le 6 décembre : 1. Les fondements modernes de la problématique contemporaine ; le débat révolutionnaire et post-révolutionnaire sur les degrés de l’éducation ( héritage de Rousseau, héritage de Condorcet ).

Séance V, le 10 janvier : 2. Elitisme et démocratie dans la tradition républicaine ( des républicains classiques aux républicains contemporains ; Pocock, Skinner, Habermas ).

Deuxième semestre :

Deuxième partie : Limites de l’égalité républicaine : Problèmes et discussions

Séance VI, le 21 février : 1. L’élitisme républicain face à la crise de la modernité ( M. Villey, L. Strauss, A. Bloom ).

Séance VII, le 7 mars : 2. De Rawls à l’idée d’une "démocratie pour tout le monde" ( B. Barber ), par le Professeur Guy Haarscher ( Université Libre de Bruxelles ).

Séance VIII, le 21 mars : 3. Approche sociologique de la politique universitaire : les universités face à la question des inégalités, par le Professeur François Dubet ( Université de Bordeaux-II ).

Séance IX, le 4 avril : 4. Du droit des femmes aux transformations contemporaines du principe d’égalité ; la question de la parité ( le féminisme et la reconnaissance de la différence sexuelle : Gilligan, Okin ).

Troisième partie : Les politiques de discrimination positive entre renouvellements contemporains de l’idée démocratique et communautarisme.

Séance X, le 2 mai : 1. La question de la discrimination positive dans l’enseignement supérieur, par le Recteur Christian Forestier ( Président du Haut Conseil de l’Evaluation de l’Ecole ).

Séance XI, le 16 mai : 2. La question de la discrimination positive dans les Grandes Ecoles, par le Professeur Eric Keslassy ( Paris IX-Dauphine ).

Séance XII, le 30 mai : Conclusion, bilan et perspectives : le devenir de l’idée démocratique ; perspectives pour un élitisme plus républicain.


Dans cette rubrique